L'actualité du terrain

Juin 2018 - La fouille du rempart massif en terre construit pour protéger la ville lors de la Guerre des Gaules a permis à l'équipe de fouilleurs de Châteaumeillant menée par Sophie Krausz de (re)découvrir un rempart plus ancien, le murus gallicus.

Cette construction gauloise faite d'un appareillage de pierres taillées, de poutres de bois et de terre est superbement bien conservée. Datée du tout début du Ier siècle avant J.-C., elle avait déjà été aperçue par Emile Hugoniot et Jacques Gourvest en 1959.

Le 18 juillet, Sophie Krausz accueillera le public sur le chantier à l'occasion d'une visite exceptionnelle. Une opportunité unique de découvrir le murus gallicus mais également d'en apprendre plus sur l'immense rempart massif de Châteaumeillant.

Pour plus d'informations, réservation etc. se reporter à la page actualités http://museechenon.e-monsite.com/pages/musee/l-actualite-du-musee.html

 


 

Juillet 2016 - Exceptionnelle découverte sur le site de fouille ! Cela faisait 20 ans que la dernière cave à amphores avait été trouvée et partiellement fouillée à Châteaumeillant. La semaine dernière, l'équipe de fouille menée par Sophie Krausz a mis au jour une dizaine d'amphores presque complètes au fond d'une cave dont certaines présentent des marques peintes.

Ces caves à amphores, uniques en Gaule et utilisées entre la fin du IIIe siècle et le début du Ier siècle avant J.-C., témoignent des échanges commerciaux entre la Gaule et l'Italie.

Ce sont des fosses rectangulaires creusées à 2 mètres de profondeur qui contiennent des amphores gréco-italiques ou italiques servant au transport du vin. Les amphores sont couchées ou déposées contre les parois.

On ne connaît pas encore le rôle exact de ces structures. La découverte de cette nouvelle cave, qui est la première à être fouillée intégralement avec des techniques scientifiques, nous en dira probablement plus sur leur utilisation.

Depuis la fin du XIXe siècle, plus de 600 amphores ont été découvertes sur le site de Châteaumeillant. Une de ces caves est reconstituée au musée Emile Chénon.

Thumb p1000115 1024

×